femmes bible

Soeur Emmanuelle

"Yalla !" (en avant !). C'était le cri de guerre de soeur Emmanuelle. Cette petite femme au visage malicieux, à l'énergie débordante, parcourait le monde, ses baskets aux pieds, pour aider les plus démunis.

Née en Belgique le 16 novembre 1908 sous le nom de Madeline Cinquin, elle devient religieuse à l'âge de 23 ans. Elle travaille d'abord en Tunisie et en Turquie. Puis elle arrive en Egypte : elle a un "coup de foudre" pour ce pays.

Elle s'installe avec les chiffonniers dans les bidonvilles du Caire. Durant 20 ans, elle partage leur quotidien et les aide de son mieux. Elle améliore leurs conditions de vie en créant des dispensaires et des écoles. Revenue en France à l'âge de 85 ans, elle continue son combat pour défendre l'aide aux pays pauvres, les SDF et les jeunes générations.

Elle s'éteint à 99 ans, ayant consacré sa vie à aider les plus pauvres : "J'ai eu une vie heureuse, celle que je voulais."

 

"On devrait inventer un métier : directeur de la communication avec l'autre !"

 

"Lorsque je suis rentrée d'Egypte en 1993, j'ai été frappée par la tête des gens dans le métro : ils faisaient tous des mines d'enterrement. Quel contraste avec les bidonvilles du Caire où les chiffonniers sont contents et légers alors qu'ils vivent dans les ordures ! Ils n'ont rien mais ils vivent dans la richesse de la relation à l'autre, dans l'amour."

 

"Sans partage, sans solidarité, on ne peut faire progresser l'humanité."