femmes bible

D'autres femmes de l'Ancien Testament

Ada et Tsilla

Les deux femmes de Lémec,  descendant de Caïn.

En prenant deux femmes, Lémec désobéit à ce que Dieu a établi. Il appelle ses femmes à écouter son poème dans lequel il étale sa méchanceté et son désir de vengeance et de meurtre.

La femme de Noé, et ses belles-filles

L’Éternel demande à Noé d’entrer dans l’arche avec sa femme, ses fils et les femmes de ses fils. Tous sont sauvés du déluge.

Bila

Esclave donnée par Laban à sa fille Rachel. Soumise à l’obéissance, aux ordres de Rachel. Lorsque celle-ci s’irrite de ne pas avoir d’enfant et jalouse sa sœur Léa, elle propose Bila comme mère porteuse à Jacob. Elle donne naissance à Dan et Nephtali. Plus tard, Ruben, fils aîné de Jacob, a une relation sexuelle avec elle.

Zilpa

Esclave donnée par Laban à sa fille Léa. Quand celle-ci cesse d’avoir des enfants, elle propose Zilpa comme mère porteuse à Jacob, comme Rachel a fait avec Bila. Zilpa donne naissance à Gad et Aser.

Asnath

Épouse de Joseph, donnée par le Pharaon en Égypte. Mère de Manassé et Ephraïm.

Shifra et Poua

Deux sages-femmes héroïques : en laissant vivre les garçons nouveau-nés  israélites, elles défient la loi de mort du pharaon et font respecter la loi de vie de Dieu. Elles ont le courage de risquer leur propre vie dans l’espoir d’en sauver beaucoup d’autres. Au pharaon qui les interroge, elles répondent avec audace, voire ironie. Leur désobéissance porte des fruits : les Israélites deviennent de plus en plus nombreux ! Dieu apprécie leur prise de position contre la cruauté : il leur donne des enfants parce qu’elles l’ont respecté.

Un encouragement pour chacune de nous, au milieu de la méchanceté, à apporter notre différence et influencer notre entourage.

Les sept filles de Rehuel

Filles de Rehuel, sacrificateur de Madian, venues puiser de l’eau au puits pour abreuver le troupeau de leur père. Moïse prend leur défense lorsque les bergers les chassent et fait boire leurs troupeaux.  Leur père s’étonne qu’elles reviennent si tôt ce jour-là et les envoie chercher Moïse.

Séphora

L’une des sept filles de Rehuel (Jéthro), que celui-ci donne pour femme à Moïse. Mère de Guershom et Eliézer.

Mahla, Noa, Hogla, Milka, Tirça 

Les filles de Tsélophkad . Celui-ci étant mort sans descendance masculine, elles osent demander à Moïse leur part d’héritage.

Cozbi

Femme madianite prise par Zimri, un Israélite. Tous deux sont tués.

La mère de Sisera

A la fin du cantique de Débora, il est écrit que la mère de Sisera attend le retour de son fils à l'issue du combat. Elle interprète son retard en pensant qu'il partage le butin de la victoire avec ses hommes. C'était une coutume : "...une fille, deux filles par tête de guerrier", récompense pour le soldat, et une façon d'humilier les ennemis vaincus.

La femme qui lance la meule

Elle tue Abimélec qui assiège la ville de Sichem. 

La fille de Jephté

Fille unique de Jephté, juge d’Israël. Avant de partir combattre les Ammonites, Jepté fait le vœu imprudent d’offrir à Dieu en holocauste, en cas de victoire, la personne qui sortira à sa rencontre à son retour. C’est sa fille unique qui accourt la première au-devant de lui , en dansant au son des tambourins !

Jephté a-t-il offert sa fille en holocauste ? Un tel sacrifice aurait été en abomination à l'Eternel. Il l'a peut-être obligée au célibat, ne voulant pas qu'elle soit séparée de sa famille.

La première femme de Samson

L’épouse que Samson choisit parmi les filles de Philistins, malgré la réticence de ses parents. Au cours des noces, Samson propose une énigme à ses compagnons. Ceux-ci menacent de mort la jeune mariée si elle ne leur donne pas la réponse.  Usant de son charme, elle parvient à ses fins et révèle l’énigme aux convives.  Fou de colère, Samson tue 30 hommes et retourne chez son père. Quand il revient réclamer sa femme, celle-ci a été donnée à un autre homme. Samson se venge des Philistins qui s’empressent de tuer la jeune femme et sa famille.

La femme de Gaza

Une prostituée chez qui Samson se réfugie pour une nuit. Les habitants de Gaza veulent le tuer mais vers minuit Samson se lève, prend les battants de la porte de la ville et les transporte au sommet de la colline en face d’Hébron

La concubine du lévite

Un récit insoutenable, qui témoigne d’atrocités…

Orpa

Belle-fille de Noémi. Alors que Ruth s’attache à sa belle-mère et décide de la suivre dans son pays, Orpa, attachée elle aussi à sa belle-mère, décide de rester dans son pays. Un choix personnel, comme chacune est appelée à en faire dans la vie. Le choix de l’une est différent de celui de l’autre, nous ne sommes pas appelées à suivre quelqu’un là où notre cœur ne nous appelle pas.

Penina

Epouse d’Elkana. Elle qui a des enfants n’éprouve pas de compassion pour Anne,  l’autre épouse, qui n’en a pas. Elle est blessante et se moque d’elle, sans doute jalouse de ce qu’Anne possède : l’amour et la faveur d’Elkana.

La femme de Phinés

Les Philistins remportent la victoire sur les Israélites. En apprenant la nouvelle, ainsi que la mort de ses deux fils et la prise de l’arche, Eli tombe et meurt. Sa belle-fille,  la femme de Phinés,  sur le point d’accoucher, met au monde un fils. Elle l’appelle « La gloire s’en est allée » et meurt.

Mérab

Fille aînée de Saül, sœur de Mical. Promise à David par Saül mais donnée à un autre.

La magicienne d'Ein Dor

Une femme que Saül décide de consulter lorsque l’Éternel ne lui répond plus. Elle interroge les morts, une pratique interdite par la loi (Lévitique 19.31 ; Lévitique 20.6 ; Lévitique 20.27 ; Deutéronome 18.10-11).

La nourrice de Mephiboseth

Cette femme s’occupe de Mephiboseth, fils de Jonathan. A l’annonce de la mort de Saül et Jonathan, elle prend l’enfant qui a 5 ans et s’enfuit. Dans sa hâte elle le laisse tomber et il reste handicapé des deux jambes. David prendra soin de lui en souvenir de Jonathan.

La femme de Tekoa

Une femme remplie de sagesse sert d’intermédiaire entre Joab et David pour défendre Absalom.

Les concubines de David

En révolte contre David son père, Absalom écoute les conseils d’Akhitophel et couche avec les dix concubines de son père restées pour garder le palais. A son retour, David les fait enfermer jusqu’à leur mort.

La servante d'Ein Roguel

Une servante qui aide deux espions de David à s’échapper au cours de la révolte d’Absalom. Ils se cachent dans son puits et elle le couvre avec une bâche puis y met des grains dessus pour qu’on ne remarque rien.

Abishag la Sunamithe

Une jeune fille choisie pour servir le roi David à la fin de sa vie. A la mort du roi, Salomon monte sur le siège royal. Adonija, fils de David, va trouver Bath Shéba, afin qu’elle parle de sa part à son fils Salomon : il désire qu’il lui donne Abishag  pour femme. Salomon soupçonne son frère aîné de désirer le pouvoir royal et le fait mettre à mort.

Les deux prostituées au jugement de Salomon

Deux prostituées se disputent un enfant  et viennent trouver le roi Salomon : un jugement devenu célèbre et qui remplit les Israélites de respect envers le roi car Dieu l’a rempli de sagesse.

Les femmes de Salomon

Salomon aime beaucoup de femmes étrangères. Il a 700 princesses pour femmes et 300 concubines qui l’influencent au cours de sa vieillesse et l’entraînent à adorer des dieux étrangers.

La femme de Jéroboam

Abija, le fils de Jéroboam, tombe malade. Jéroboam demande à sa femme de se déguiser et l’envoie consulter le prophète Akhija au sujet de leur enfant. Averti de sa visite par l’Eternel, le prophète reconnaît la femme et lui annonce de mauvaises nouvelles.

Athalie

Une femme perverse et cruelle. Elle donne de mauvais conseils à son fils Achazia qui règne, puis s'empare du pouvoir après sa mort en ordonnant l’extermination de tous ses neveux et de ses petits-fils. Mais Joshéba, sœur d’Achazia, sauve du massacre son neveu Joas et le cache dans le temple. Athalie règne et répand la terreur sur tout Juda pendant 6 ans. Puis  le peuple se révolte  et présente le petit-fils d’Athalie : ce jeune roi âgé de 7 ans est accueilli avec des cris de joie. Mais Athalie déchire son vêtement et crie « Conspiration ! Conspiration ! ». Le jour même, elle est mise à mort.

La mère de Jaebets

Elle appelle son fils Jaebets (Yabès), ce qui signifie "douleur" parce qu'elle a beaucoup souffert en le mettant au monde. Un nom pas facile à porter ! Mais Jaebets connaît Dieu et refuse la fatalité. Dieu répond à sa prière et change sa douleur en bénédiction. Pour toute personne qui souffre de son passé, un nouveau commencement est possible : venir à Dieu, lui dire ce qu'on veut devenir pour sa gloire...le point de départ pour une nouvelle vie !

La femme d'Artaxerxès, roi de Perse

Lorsque Néhémie demande au roi de pouvoir retourner à Jérusalem, il est précisé que la reine est auprès de lui. - Les empereurs perses étaient polygames, mais une seule femme avait le titre d'impératrice, ce qui lui conférait une grande influence à la cour. - La mention de sa présence laisse à penser qu'elle appuie probablement la requête de Néhémie.

Les filles de Challoum

Elles travaillent à la reconstruction des murs de Jérusalem avec leur père.

Vasthi

Une culture où hommes et femmes faisaient la fête séparément. Le roi Assuérus (Xerxès) organise dans le jardin du palais un banquet somptueux où le vin coule en abondance ; la reine Vasthi organise un festin pour les femmes. Xerxès, le cœur égayé par le vin, fait appeler  la reine, connue pour sa beauté, afin  qu’elle se montre aux peuples et aux princes. Mais Vasthi refuse : elle n'accepte pas que son corps soit un objet de démonstration, estimant sans doute cette demande comme une atteinte à sa féminité. Mais le roi s’en irrite et dans sa colère, il cherche de l’aide auprès des sages, connaisseurs de la loi. Ceux-ci n'ont qu'une crainte : que l’exemple de la reine incite les autres femmes à mépriser leur mari. Vasthi est destituée de son rôle et une lettre est envoyée dans toutes les provinces, portant ce message : toutes les femmes honoreront leur mari. La recherche d’une nouvelle reine  commence.

Les filles de Job

Job perd tous ses enfants, ses biens et souffre de maladie. Pendant les dernières années de sa vie, Dieu le couvre de bénédictions. Il a 7 fils et 3 filles très belles qu’il appelle « Colombe », « Fleur de cannelle » et « Ombre des yeux ».

L'effrontée du livre des Proverbes

Elle profite de l’absence de son mari pour séduire le jeune homme.

Gomer

Épouse d’Osée le prophète. Une femme infidèle, qui distribue à ses amants les cadeaux de son mari. Osée ne cesse de l’aimer, malgré ses infidélités.

Une histoire qui dépeint celle de Dieu avec son peuple infidèle, séduit par les dieux cananéens. Une image de l’amour et de la fidélité de Dieu envers nous : même si nous nous détournons de lui, ses bras restent ouverts, il n’attend que notre repentir pour nous bénir.