femmes bible

Rhode

Une servante empressée

Se laisser surprendre par Dieu !

Son histoire

C’est pour augmenter sa popularité auprès des Juifs que le roi Hérode Agrippa 1er a fait mettre Pierre en prison : non sans crainte car il le fait garder par 4 groupes de 4 soldats !

Attaché avec 2 chaînes, Pierre dort entre 2 soldats. Tout à coup sa cellule est inondée de lumière : un ange du Seigneur le réveille et les chaînes tombent de ses mains. L’ange l’invite à mettre ses vêtements et à le suivre hors de la prison !

Pierre croit rêver. Ayant reconnu la puissance de Dieu, il se dirige vers la maison de Marie, mère de Jean, aussi appelé Marc. Là beaucoup de personnes prient Dieu. Pierre frappe à la porte.

Rhode est une servante, elle va répondre. Mais quand elle reconnaît la voix de Pierre, elle est tellement joyeuse qu’ elle ne pense pas à ouvrir. Elle court dire aux autres : « C’est Pierre ! » Mais personne ne la croit : « Tu es folle ! »     

 

Son exemple

Une femme qui s'empresse d'aller ouvrir....mais ne le fait pas ! Elle est tellement contente qu'elle en oublie d'ouvrir la porte et court partager sa joie. Traitée de folle par les autres, elle ne réplique pas mais insiste.

 

Louange

Quelle histoire ! Dieu répond à la prière. Imaginons la scène : ils sont juste en train de prier pour la délivrance de leur ami et traitent de folle celle qui vient leur dire que l’ami est à la porte. Incroyable !

Mais comme elle insiste ils finissent par se dire :  « Alors ça doit être son ange ! » Pauvre Pierre qui continue à frapper…ils ont quand même fini par lui ouvrir, stupéfaits : tout juste s’ils ne lui ont pas demandé ce qu’il faisait là !

Oui merci Seigneur, parce qu'aujourd’hui encore, tu peux nous surprendre : ce coup de fil qui annonce une embauche qu'on n’attendait plus, ce malade qui guérit, cet enfant qui ne donne plus de nouvelles et qui frappe à la porte….!

 

Prière

Seigneur, ça fait tellement longtemps que je te prie pour ……. que j’ai fini par perdre espoir. Alors si c’est ta volonté, viens me surprendre !

"Tu es folle ! " Mais elle insiste : "Il est là, c'est vrai !" Actes 12.15